Nouveau matériel radioamateur à bord de l’ISS

Au nom de l’équipe d’ARISS International, je suis fier d’annoncer que le vendredi 29 septembre, l’équipe d’ARISS a soumis le dossier de données de sécurité du Système de radio interopérable (IORS) à la NASA pour examen! Notre prochaine étape dans ce processus est la Revue de la sécurité, prévue pour le 2 novembre.

En soumettant ce dossier, c’est un accomplissement phénoménal! D’autant plus que l’intégralité du document a été rédigé exclusivement par nos bénévoles d’ARISS, quelque chose que nous n’avons jamais fait auparavant. Avant cette réalisation, tous les dossiers – d’Owen Garriott au début des années 1980 à aujourd’hui – ont été construits avec des entrepreneurs de la NASA, de l’ESA ou de Energia. Et je pourrais dire à des frais substantiels. Je suis ravi que l’équipe d’ARISS l’ait fait elle-même!

Pourquoi est-ce important? Deux raisons:

1) C’est une étape majeure de IORS. Nous ne pouvons pas arriver à en orbite sans réussir le processus de validation de la sécurité et obtenir notre matériel certifié pour le vol.
2) Développer le dossier de sécurité exclusivement avec des bénévoles est une approche novatrice et judicieuse pour réduire les coûts et faire passer le matériel plus rapidement. Sinon, nous devrions envisager  un lancement de 1 à 2 ans alors que nous avons les moyens pour que cela se produise plus souvent.

La certification de la sécurité spatiale humaine de la NASA est un processus en quatre étapes: Phase 0, Phase 1, Phase 2 et Phase 3. Le matériel que nous avons soumis couvre les trois premières des quatre phases. Dans le cadre des phases 0, 1 et 2, nous devons nous assurer que la NASA comprend notre proposition. Et nous devons montrer à la NASA que nous comprenons tous les dangers potentiels que nos systèmes matériels pourraient introduire dans l’ISS et comment nous avons atténué (ou empêché) ces dangers. Un exemple est de démontrer à la NASA que notre IORS a été conçu avec des câblages électriques et des disjoncteurs qui possèdent des caractéristiques adéquates et une marge suffisante pour éviter un choc électrique ou un incendie à bord de l’ISS. Des choses extrêmement importantes! La phase finale (Phase 3) sera terminée lorsque nous aurons terminé tous les essais et l’inspection de la NASA de notre matériel de vol et que la NASA le juge valable. À ce moment-là, les IORS seront certifiés par le vol et nous pouvons décoler ! Actuellement, nous visons mars-mai 2018 pour la préparation au vol.

Pour ceux qui ne suivent pas très étroitement le développement de matériel d’ARISS, nous travaillons sur l’IORS pour remplacer la plupart des matériels radio à bord. Il est appelé «interopérable» car il est conçu pour fonctionner n’importe où sur l’ISS. Mais plus précisément, il sera utilisé dans les deux zones avec les antennes radioamateurs: le module Columbus et le module de service russe. L’interopérabilité nous permet de tirer parti des câbles d’alimentation existants de l’ISS, il peut être déplacé entre les modules en cas de pannes en orbite, et il prend en charge une formation et des opérations courantes.

Alimentation multi-tension avec JVC-Kenwood D710GA sur support de montage

L’IORS est le système de matériel radioamateur pour l’isss le plus complexe que nous ayons jamais conçu, construit, testé et piloté en tant qu’équipe bénévole. Nous allons supprimer le système radio portable portable de 3 watts, initialement certifié pour le vol en 1999, et le module Packet, qui a récemment eu des problèmes, et d’installer une toute nouvelle radio spécialement modifiée de 25 watt JVC Kenwood D710GA pour permettre une multitude de capacités nouvelles ou améliorées sur l’ISS, y compris le répéteur vocal et de meilleures opérations APRS. Un développement clé est l’alimentation multi-tension (MVPS), qui interfère avec plusieurs types de connexion à la prise électrique sur l’ISS et fournit une multitude de capacités de sortie de puissance pour nos opérations ARISS actuelles et futures et l’expérimentation radio amateur. Cela permettra également à notre système de vidéo HamTV d’avoir une prise de courant dédiée, éliminant le partage de sortie que nous utilisons actuellement, et les coupures régulière.

Cet effort ne serait pas possible sans le dévouement et la persévérance de notre équipe de développement IORS. Ils ont travaillé sans relâche dans les coulisses pour offrir une expérience de radio amateur exceptionnelle à tous. Notre équipe de développement IORS comprend: Lou McFadin, W5DID, notre ingénieur en chef; Kerry Banke, N6IZW, la conceptrice principale de MVPS; Bob Davis, KF4KSS, le concepteur de boîtier mécanique MVPS; Ed Krome, K9EK, supportant le contrôle thermique IORS et la dissipation du bruit de la cabine; Dave Taylor, W8AAS, notre liaison de développement JVC Kenwood D-710; Bob Bruninga, WB4APR, notre expert en opérations APRS et D-710; Shin Aota, JL1IBD et Phil Parton, N4DRO pour tout leur soutien phénoménal de JVC Kenwood; Kenneth Ransom, N5VHO, nos opérations mènent; et notre équipe de paquets de sécurité – Ken Ernandes, N2WWD et Gordon Scannell, KD8COJ. Félicitations à tous pour un effort fantastique!

 

Concevoir, construire et tester l’IORS est une entreprise énorme et * très * cher. Nous devons construire dix (10) unités pour supporter le matériel de vol, les pièces de rechange de vol, les tests et la formation dans l’équipe internationale. Les pièces de quincaillerie, les outils de développement, la fabrication, les essais et les dépenses pour certifier les IORS devraient coûter environ 150 000 $. Et la partie difficile (c’est-à-dire la partie la plus coûteuse) commence tout juste. Alors, s’il vous plaît, envisagez de faire un don à ARISS pour faire passer notre système matériel du rêve à la réalité. Vous pouvez faire un don à ARISS directement via le site Web d’AMSAT à l’adresse suivante: http://www.ariss.org/donate.html. TOUTES les dons vont directement à ARISS.

Nous vous remercions de votre soutien pour inspirer, engager et éduquer nos jeunes à considérer les communications sans fil et à la radio amateur, et à poursuivre les carrières de STEAM grâce à notre exploration excitante de l’exploration humaine et de la radio amateur!

Annonce Astra! Aux étoiles!

Cordialement,
Frank H. Bauer, KA3HDO
Chairman international d’ARISS et contrôleur principal radioamateur de l’ISS

 

Share

Une réflexion au sujet de « Nouveau matériel radioamateur à bord de l’ISS »

  1. Ping : Nouveau matériel radioamateur à bord de l’ISS - RADIOAMATEUR-ONLINE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*