Le REF se met à la disposition des responsables de projets ARISS

Logo-REF--21x297-300-dpi-saTout comme l’AMSAT-Francophone, le Réseau des Emetteurs Français (REF) est membre du groupe international ARISS. Par ce fait il apporte ses compétances et ses moyens pour que les activités initiées dans le groupe se déroule pour le mieux.

La mission de Thomas PESQUET va bientôt débuter, et Lucien F1TE a souhaité réaffirmer son soutien à toutes les équipes, membres ou non du REF, pour que cette mission soit exceptionnelle pour le radioamateurisme en France.

Nous vous invitons à consulter son message :

L’actualité de cet automne est assez fournie et donne matière à commentaires.

Comme vous avez pu le lire dans la publication des axes stratégiques du REF, notre première préoccupation est celle-ci : Développer de nouveaux partenariats en lien avec les institutions scientifiques et éducatives françaises.

Nous avons été sollicités par le laboratoire LESIA de l’Observatoire de Paris-Meudon, relayé par les services compétents de l’ANFR, sur un projet de satellite CubeSat pour trouver une synergie dans un projet scientifique conjoint avec un usage amateur. Les discussions débutées en juin viennent de se terminer, après plusieurs réunions à Meudon, par la signature d’un protocole d’accord entre le REF et ce laboratoire scientifique pour la formation des opérateurs nécessaires à l’utilisation de nos fréquences et l’aide des radioamateurs à ce projet. Si la mission scientifique nous est connue, les détails du lancement du satellite CubeSat ne seront publiés que dans quelques mois, et la communauté amateur en sera bien sûr informée. Cette collaboration du REF avec ce laboratoire entre parfaitement dans le cadre que nous nous sommes fixés.

Toujours dans le domaine spatial, en liaison permanente avec ARISS-France grâce à nos correspondants au sein du groupe, le REF a suivi la sélection des dossiers et le choix des candidatures pour la prochaine mission spatiale. Comme il est de coutume lors de la présence d’un spationaute national, la France se voit attribuer une majorité de contacts dans l’agenda du spationaute français Thomas PESQUET qui utilisera l’indicatif FX0ISS attribué pour sa mission, à la place de l’indicatif personnel KG5FYG que lui a attribué l’administration américaine.

Lire la suite sur le site du R.E.F.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*