Débuter dans l’écoute des astronautes sur les fréquences radioamateurs

Depuis la mission de Thomas PESQUET, tant les radioamateurs que le grand public intéressent de plus en plus aux activités spatiales. Une de ces activités est le contact radioamateur que peuvent établir les astronautes depuis la Station Spatiale Internationale avec une ou plusieurs écoles sur terre.

Ces communications ne sont pas cryptées et sont écoutables par le commun des mortels. Voici une description sommaire pour vous permettre, avec moins de 30 euros de débuter dans la réception de celles ci.

Attention, le matériel décrit est du matériel d’émission et de réception, c’est à dire qu’avec, vous êtes susceptibles de gêner ou brouiller des communications en cours, de services officiels ou d’autres radioamateurs. Leur utilisation en émission est réglementée et peut faire l’objet d’amendes assez lourdes en cas de plainte. A bon entendeur…

La station spatiale est un vaisseau spatial qui tourne à 28000Km/h autour de la terre. Elle met environs 10 minutes pour passer d’un horizon à un autre pour pratiquement n’importe quel point du globe.

C’est durant ces 10 minutes que ce type de liaison Espace-Terre est possible. Si vous regardez le logiciel de tracking suivant :

Vous pouvez observer un cercle vert autour de la station spatiale symbolisée par l’icône blanche. C’est la zone dans la quelle, une liaison radio Espace-Terre est possible. C’est donc lorsque vous vous trouvez dans ce cercle vert que vous pouvez recevoir des signaux depuis la Station Spatiale Internationale.

Les communications descendantes en voix se font soit sur 145.800MHz, soit sur 437.525MHz (fréquence utilisée en secours lors de panne du matériel principal). Il faut donc un matériel qui permette d’accéder à ces fréquences, simple d’emploi et nécessitant un minium d’investissement financier (pour débuter)… Car si cela vous plait vraiment, il ne faudra pas hésiter à investir dans plus de matériel performant et rejoindre une association de radioamateurs proche de chez vous …

Il existe actuellement sur le marché des talkie-walkies – fabriqués en chine… – qui, pour un cout d’environs 25 euros, permet d’obtenir tout le matériel minimum nécessaire à cette écoute :
– Un récepteur pouvant utiliser les fréquences 145.800 et 437.525
– Une antenne
– Une batterie pour le rendre autonome
– Un haut parleur suffisamment puissant pour l’utiliser n’importe ou
– Des prises qui permettent de relier la radio à un ordinateur….. (nous n’en dirons pas plus dans cet article).

Ce produit est le miraculeux (par sa taille, son prix et ses performances) BAOFENG UV5R.

Cette radio portative est disponible un peu partout sur internet, néanmoins nous vous recommandons de l’acquérir chez un distributeur français (par exemple sur AMAZON ou EBAY), ne serait ce que pour la garantie et la livraison rapide (en 48H en général).

Plusieurs variantes existes, l’emballage n’est pas forcement celui de la photo ci dessus, mais l’appareil demeure le même.

Vous pouvez télécharger sur ce lien le manuel en Français traduit par un radioamateur (F1FRW : Merci !).

Bien évidemment, comme tout appareil « sans fil », il faut penser à le recharger avec le chargeur de table fourni, et l’assembler comme décrit dans la notice.

Comme un bon discours vaut plus que tous les textes du monde, voici une vidéo de présentation réalisée par Aymeric F4HOK qui explique comment avec ce matériel, le régler pour écouter une liaison ARISS depuis votre jardin.

Une remarque importante : lors de vos écoutes avec ce matériel, il faut se trouver dans un endroit dégagé (sans bâtiments ou végétation à proximité) et idéalement sur le haut d’une colline. Le poser sur le toit de la voiture permet également d’augmenter la qualité de la réception si celui ci est en tôle.

Si vous trouvez les performances insuffisantes, il faudra envisager d’adjoindre à ce matériel une antenne qui permette de mieux recevoir les signaux de l’espace comme dans vidéo ci dessous réalisée par France 3 Limousin. Cela fera l’objet d’un autre article.

Bon amusement, et merci pour vos reports d’écoutes sur les contacts que nous vous annonçons sur ce site. N’oubliez pas que les activités ARISS sont des activités expérimentales par et pour les radioamateurs, et aussi pour tous les passionnés des communications sans fil dans le monde

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share