ARISSAT-1 – statut au 29 août 2011

 

ARISSat-1 continue de susciter beaucoup d’intérêt pour la communauté radioamateur dans le monde entier. Au 16 aout 2011, l’équipe ARISSat-1 indiquait que plus de 700 demandes de certificats de réception avait été demandées. De nombreux messages sur les listes AMSAT montrent aussi la dynamique autour du satellite ARISSat-1.

Le fonctionnement du satellite est perturbé par deux dysfonctionnements :

  • Le non déploiement de l’antenne UHF.
  • La défaillance des batteries.

Non déploiement de l’antenne UHF.

Le non déploiement des antennes UHF a pour conséquence une performance dégradé du transpondeur. Plusieurs radioamateurs ont quand même réussi à faire des QSO.

Défaillance des batteries.

Les batteries ont une durée de vie beaucoup moins grande que prévue, en conséquence le satellite lors des éclipses se positionne automatiquement en mode « emergency », un reset du satellite est effectuée et ensuite pendant une durée de 15 minutes, le logiciel détermine quel mode de fonctionnement doit prendre le satellite pour garantir la sécurité des batteries. Le MET (Mission Elapsed Time) est remis à zéro.

Le graphique ci-dessous, fournis par Kenneth Ransom, N5VHO, montre la dégradation du fonctionnement des batteries :

La ligne rouge indique les temps ou le satellite est en mode « High Power ».

Pour en savoir plus sur le fonctionnement du système de gestion de l’énergie :http://www.arissat1.org/v3/images/PDF/janfeb11_monterio.pdf

Il est à noter que le satellite peut être en mode « low power » bien que la tension interne soit supérieure à 32,5 volts et que le satellite soit exposé au soleil. Une explication donnée par les concepteurs du satellite est que le logiciel tient compte de l’exposition du satellite au soleil et considère que l’énergie reçue n’est pas suffisante pour maintenir le mode « High Power ». Cela a été observé par F5SN : (http://ed39.ref-union.org )

Rappel sur les 3 modes d’ARISSat-1

  • Mode « High Power » : le satellite émet continuellement les télemeures BPSK 1000, CW et la séquence sur 145,950 (voie, SSTV, TLM vocale).
  • Mode « Low Power » : le satellite émet la séquence que toute les 2 minutes,
  • Mode « emergency » : le satellite émet les télémesures sur BPSK 1000, CW toute les 5,5 minutes.

Sur 149.950 MHz, si le satellite n’arrive pas à lire la carte mémoire SD, la séquence sera réduite et la voix utilisée pour les télémesures vocales sera masculine et non féminine.

N’hésitez pas à consulter le guide ARISSat1 dans le dossier Dossier ARISSat-1

Résultats d’écoutes.

Plusieurs radioamateurs et sites mettent à disposition des fichiers issus de la réception du satellite ARISSat-1. Ces fichiers sont intéressant pour analyse, entrainement, à des fin de démonstration ou pédagogique.

Ci-dessous une liste non exhaustive :

Ci dessous un enregistrement fait le 17 août 2011 avec : FCD + antenne Diamond X-50

WAV - 230.6 Mo
Enregistrement avec HDSDR + FCD

La liste des contributeurs pour la réception des télémesures est disponible sur le site de dk3wn : http://www.dk3wn.info/files/arissat/submitters.txt

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*